Lutte contre l’Illettrisme

Face à l’illettrisme,
oser réapprendre peut être un défi !

Faire le premier pas vers une solution n’est pas forcément aisé et la reconnaissance montrée à ces personnes peut leur permettre d’aller plus loin.

La nouvelle campagne de sensibilisation de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme se concentre sur la valorisation des réussites, la célébration de ces premiers pas, comme une célébration sportive, des « petites victoires » qui jalonnent le parcours de ceux qui s’engagent dans une démarche de formation de base lors des journées nationales d’action contre l’illettrisme du 08 au 15 septembre 2019.

Quand on apprend,
le moindre progrès est une victoire…

Le Centre Socioculturel de Pons met en place des ateliers de remise à niveau et de ré-apprentissage des savoirs fondamentaux à Pons et Jonzac.

Vous connaissez une personne dans cette situation,
vous souhaitez vous investir en tant que bénévole,
n’hésitez pas à nous contacter au 05 49 67 08

 

Pour bien comprendre la réalité des situations des personnes, et pour trouver des solutions appropriées, il faut disposer de définitions simples et claires, cesser de confondre illettrisme analphabétisme, apprentissage du français langue étrangère.

Illettrisme :

On parle d’illettrisme pour des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante. Il s’agit pour elles de réapprendre, de renouer avec la culture de l’écrit, avec les formations de base, dans le cadre de la politique de lutte contre l’illettrisme.

Analphabétisme :

On parle d’analphabétisme pour désigner des personnes qui n’ont jamais été scolarisées. Il s’agit pour elles d’entrer dans un premier niveau d’apprentissage.

 

Share Button